Womé Dové : « Garder la forme, est mon principal objectif, et non gagner de l’argent »

Depuis le 9 janvier dernier, il est sans club. Womé Dové, selon les rumeurs, n’était plus joueur de SupersSport United, club évoluant en  championnat d’élite sud-africain. 7 années déjà qu’il était au pays de Nelson Mandela, d’abord, au service de Free State Star entre 2011 et 2013, ensuite, sous les couleurs de Mamelodi Sundowns pour une saison, avant d’être pêché par les dirigeants de SupersSport United. De 2014 au 9 janvier 2018, le milieu de terrain international togolais y a donc évolué.

Dimanche dernier, et en marge de la rencontre de la 19e journée du championnat de première division du Togo entre Gomido FC et Anges FC de Notsé à Kpalimé, Womé Dové a été présenté au public comme étant un nouveau sociétaire du club de la localité. C’est là où des explications lui ont été demandées de fixer l’opinion sur les raisons de son retour au pays. Lisez !

Wome Dove transfert

Wome Dove, un transfert peu ordinaire dans le football togolais où les professionnels togolais en rupture de contrat hésitent généralement à reprendre du service. Dové (à droite) présenté au public chaleureux de Kpalimé par le Président de Gomido FC, Winny Dogbatsé.

Womé Dové, vous faites un retour dans le championnat national de football du Togo, quelles en sont les raisons ?

En Afrique du Sud, j’ai fait 7 années de football professionnel, c’est vrai. Je ne peux pas dire aujourd’hui que, je suis en fin de contrat, je vous avoue juste que j’ai résilié mon contrat avec Supers Sport United parce qu’il y a eu un problème. Alors, je suis à Lomé jusqu’au mois de juin et je me suis dis, pourquoi ne pas rejoindre le club qui a plus d’ambitions dans ce championnat ? Et voilà, je suis à Gomido FC, et très content d’être de retour.

Concrètement, qu’est-ce qu’il s’est passé pour que survienne cette rupture entre votre club et vous ?

Excusez-moi, je ne peux pas entrer dans les détails, je vous assure que, c’est moi-même qui ai résilié mon contrat avec Supers Sport United.

Et vous pensez apporter concrètement quoi pour ce club Gomido, visiblement ambitieux comme vous dites ?
Womé Dové et Riyaad Norodien des Orlando Pirates.

Womé Dové et Riyaad Norodien des Orlando Pirates. Le Togo a dit bye bye à l’Afrique du Sud qui l’avait adopté. Mais le Togo n’est qu’une escale.

Ce club est vraiment très ambitieux, et moi, je suis content de jouer avec ce groupe. Pour votre réponse, je crois qu’offensivement, je peux apporter beaucoup de choses, marquer des buts et provoquer des occasions pour faire marquer afin de remporter le championnat togolais.

Vous venez de voir l’équipe jouer et pratiquer son beau football. On en parle…

D’emblée, je dis qu’ils ont de bons joueurs et des expérimentés comme Lamboni. Aussi bien en défense qu’en attaque, ils ont des éléments très costauds. Bref, je trouve l’équipe, bien et déjà en place. C’est à mon tour de travailler et de gagner ma place.

Comme vous le dites en parlant des joueurs, il y a des concurrents assez costauds, ou vous vous  voyez déjà intégrer cette équipe ?

Ii y a des concurrents assez costauds, et je pense que, je dois travailler, pour gagner ma place.

Un mot, c’est possible, sur votre contrat avec Gomido FC jusqu’à la fin de la saison ?

Nous sommes en fin de saison, vous le dites…je suis juste venu pour jouer. Je ne suis pas là pour l’argent. Jouer pour garder la forme, est mon principal objectif.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :