Serge Gakpé : « Le groupe vit bien… Face au Maroc, même concentration… »

Première sortie des Éperviers du Togo lundi dernier face aux Éléphants de la Côte d’Ivoire. Sur la feuille de match, Serge Gakpé, milieu droit ou attaquant, est positionné à droite de la défense togolaise. Énorme surprise ! Est-ce une erreur ? Mais non ! Puisque, à l’heure d’occuper leur place respective, l’Épervier de la Série A italienne, est venu se placer en bas du flanc droit de la défense togolaise. Alors, les observateurs sportifs et même les journalistes furent partagés. Est-ce une folie, ou mieux, une stratégie de Claude Le Roy, devant servir à dérouter l’adversaire ?

Un début de match exemplaire de Serge Gakpé à un poste inhabituel

Serge-Gakpe-et-Akue-Kpakpo

Le milieu de terrain international du Togo, Serge Gakpé (à gauche au premier plan), et le jounaliste Edoh Akue-Kpakpo lors de l’interview, à Oyem au Gabon.

Première balle de Serge Gakpé bien négociée avec Romao Alaixys. Puis, un face à face réussi avec un Éléphant, un contrôle et une belle ouverture pour Mathieu Dossévi. Serge Gakpé démarre bien. Il finira le match contre la Côte d’Ivoire toujours aussi appliqué, méthodique et discipliné. Sa réponse au défi que lui a lancé le sélectionneur en le mettant au poste de latéral droit, est tout simplement une réussite. Mais lorsque nous nous sommes approchés de lui pour en parler, il est resté tout humble, modeste, estimant que le mérite revient plutôt à toute l’équipe…

Un premier match de cette CAN que vous avez réussi à un poste inhabituel ; comment ça s’est réellement passé, Serge Gakpé ?

Je dirai plutôt qu’on a tous réussi. C’est un match collectif, c’est vrai, je n’ai pas joué à mon poste, mais grâce à mes partenaires, j’ai bien tenu.

Vous avez joué contre le champion, et ça n’a pas été aussi mal, on est à présent rassuré pour la suite ?

On ne peut le dire. Il faut juste qu’on garde le même niveau de concentration, et le même niveau de jeu qu’on a eu contre la Côte d’Ivoire ce vendredi (20 janvier, ndlr) face au Maroc.

Et le Maroc, pour vous, qu’est-ce que ça représente ?

Le Maroc, c’est une grande Nation de football, et comme je le dis, il faudra garder la même attention, la même concentration, et reproduire ce qu’on a fait tout dernièrement contre la Côte d’Ivoire. Et peut-être mieux.

Avez-vous le sentiment d’être dans un groupe très détendu, et où l’ambiance est follement positive. Si c’est le cas, ça peut aider à la réussite de cette CAN ?

Oui, vous venez de toucher un point important. On est tous ensemble, on rigole ensemble, le groupe vit bien. Et donc tout se passe bien. Et ça ne doit engendrer que des choses et des situations positives.

Du Gabon à Oyem, Edoh AKUE KPAKPO

  • RACINE BOIS ok bis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :