Serge Aurier sort de son silence dans un entretien à Clique

Serge Aurier s’est entretenu avec Clique. Le défenseur international Ivoirien du Paris Saint Germain qui a connu une série de tempêtes médiatiques ces derniers mois a répondu sans détour aux questions. Le jeune Éléphant de Côte d’Ivoire, sort donc de son silence et parle de son parcours, des banlieues qui l’ont vu grandir.

Le latéral parisien a également évoqué les réactions de son coach, Laurent Blanc, et du vestiaire parisien à la suite à l’affaire Périscope. Il revient évidemment sur ses conséquences. Aucun sujet n’était tabou. Il a parlé de l’affaire Benzema, du geste de Pogba. Serge Aurier apparaît détendu. Il répond surtout sans langue de bois, dans le style qu’on lui connaît.

De sa garde de vue, il dit :

serge-aurier-conference-presse-15-aout-2015

Serge Aurier lors d’une conférence de presse en 2015

« Je prends ma voiture, ils arrivent en sens inverse. On se met sur le côté, c’est un contrôle. On connaît la BAC, on sait comment ça se passe. C’était violent, ils sont sortis de la voiture, ils m’ont brutalisé, le mec m’a poussé, j’avais la lèvre pétée, il commence à me mettre des coups. Le pire c’est que derrière le flic dit que je lui ai mis un coup au thorax… un coup de coude. Si j’avais voulu le toucher, je lui aurais mis une bonne droite mais pas un coup de coude. Après je me retrouve en garde à vue, parce que je n’ai pas voulu rentrer chez moi. Ils m’ont demandé de rentrer chez moi, je n’ai pas voulu, je voulais porté plainte. Ils m’ont emmené, il y a des gens qui sont venus témoigner. Je n’ai rien à me reprocher, je ne suis pas coupable. Il y a eu cinq-six témoignages qui ont confirmé ce que j’avais dit. (…) Le policier qui m’a porté les coups, il ne savait pas qui j’étais. C’est quand les renforts sont arrivés que quelqu’un lui a dit. Il m’a demandé si on pouvait aller discuter, je lui ai dit que c’était trop tard. Mais je ne vais pas laisser cette histoire comme ça. »

Vous allez aimer cette vidéo si ce n’est pas déjà fait.

  • RACINE BOIS ok bis

Related Posts

gazozo-kpade-transforme-en-attaquant-sest-debattu-presque-tout-seul-au-front-de-lattaque-togolaise
Éperviers, une équipe à deux visages, au finish zéro pointé
togo-vs-mali-match-ouverture-tournoi-uemoa
Les Éperviers dominés par les Aigles. Ce soir, ça passe ou ça casse
Serge-Aurier
Qui veut démolir Serge Aurier ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :