Olufadé Adekanmi : « Un seul objectif pour Semassi FC, le titre de champion … Quant aux Éperviers, ils peuvent aller loin »

Porté à la tête de Semassi FC alors que le club venait de se séparer du coach Maurice Noutsoudje, l’ancien international togolais, Oloufadé Adékanmi essaie de répondre aux attentes de ses dirigeants. Mieux, des « Semons », principaux artisans du départ du précédent entraîneur. Les Guerriers de Tchaoudjo, avant la prise de service de Oloufadé, avaient réalisé deux résultats nuls et une défaite. Cinq journées sont passées, et ils semblent se porter mieux. Pour le nouvel entraîneur, les choses ne peuvent mieux se passer. C’est d’ailleurs ce qu’il a dit à notre Rédaction dans l’entretien-ci…

olufade-adekanmi-signe-un-autographe-a-un-de-ses-admirateurs

L’international togolais, Olufadé Adékanmi, signe un autographe à un de ses admirateurs. Il fut un attaquant très percutant et très aimé. Il demeure toujours très aimé par ses supporteurs et ses fans partout dans le monde, et spécialement au Togo.

La relation Olufadé Adekanmi et supporters de Semassi

 « Je sens les « Semons » très proches de moi. »

Togo Football : Dites-nous, Oloufadé Adékanmi, comment les choses se passent-elles avec Semassi FC de Sokodé ?

Oloufadé Adékanmi : Je peux dire que ça se passe très bien d’autant plus que je viens de faire cinq matches avec l’équipe, soldés par trois victoires et deux résultats nuls. Pour le moment, ça se passe donc bien. Les joueurs continuent de travailler dur pour que notre objectif soit atteint.

Togo Football : Est-ce qu’on peut dire que vous avez apaisé les supporters de Semassi FC, et qu’ils sont contents de vous ?

Oloufadé Adekanmi : Ça, ils le démontrent à chaque instant, et très souvent dans la ville, ils essaient de m’approcher…bref tout le monde, quand je passe en ville, me sourit, veut prendre des photos avec moi. J’ai l’impression qu’ils m’apprécient beaucoup. Chacun essaie à sa manière de m’encourager et d’exprimer quelque chose. Je sens qu’ils sont tous proches de moi, et qu’ils sont tous satisfaits. Cependant, ce n’est pas encore ce qu’on veut. Vous savez, Semassi FC, c’est le champion en titre, et on veut le garder, ce titre. C’est d’ailleurs ça notre objectif, et c’est sur cette base qu’on travaille. Je sais qu’avec tous ces soutiens, on y arrivera.

Un seul objectif pour Olufadé Adekanmi et Semassi FC, le titre de champion

Togo Football : Vous savez, monsieur l’entraîneur, Sokodé, c’est une grande et compliquée ville de football. L’ambition, c’est vrai, vous le dites, c’est le titre de champion. Est-ce que vous en avez véritablement discuté avec les dirigeants du club ?

Oloufadé Adekanmi : C’est l’objectif qu’ils m’ont assigné avant d’arriver. C’était eux les champions du Togo. Je comprends qu’ils veuillent garder leur titre. Et c’est leur objectif. Le seul et unique objectif. C’est à moi d’essayer de tout faire pour que, arrivés à la trêve, on trouve des éléments pouvant nous aider à atteindre cet objectif. Je n’oublie pas, comme vous le dites, que, ce milieu, c’est un milieu de football, où les gens sont exigeants. C’est donc à moi de voir et de trouver les éléments indispensables pour étoffer l’effectif, et pour jouer vraiment le titre.

Pour le moment, on essaie juste de rester dans le peloton de tête, histoire de rester en contact et éviter qu’il y ait beaucoup d’écart entre le premier et nous à la trêve. Actuellement, il y six points qui nous séparent du leader, alors qu’il reste quatre journées à disputer avant cette trêve. A nous de voir comment faire pour rester collés et essayer de mettre le paquet par la suite pour atteindre notre objectif.

« Je me souviens qu’à l’époque où on se qualifiait pour les CAN et pour la Coupe du Monde, on n’avait pas une équipe aussi forte que celle d’aujourd’hui.»

Les Éperviers peuvent créer une énorme surprise si…

Togo Football : Permettez, Oloufadé, qu’on parle un peu des Éperviers ! Selon vous, quelles sont leurs chances pour la Coupe d’Afrique des Nations qui se dispute au Gabon très prochainement ?

Oloufadé Adekanmi : Vu les éléments qui constituent cette sélection, je crois qu’avec une bonne organisation autour d’eux, ils pourront bien s’en sortir. Je me souviens qu’à l’époque où on se qualifiait pour les CAN et pour la Coupe du Monde, on n’avait pas une équipe aussi forte que celle d’aujourd’hui. Une bonne organisation autour de ces joueurs, j’avoue qu’ils peuvent faire de bonnes choses, et créer beaucoup de surprises à la CAN.

Le plus important serait d’éviter de créer des problèmes, et tant que tout serait réglé avant leur départ, et qu’il n’y aurait pas de conflit entre les joueurs et les dirigeants, je pense sincèrement que, le Togo peut créer une énorme surprise.

L’espérance de l’entraîneur et de l’ancien Épervier

eperviers-du-togo-des-annees-2000

Les Éperviers du Togo des années 2000. On reconnaît, accroupis, à l¡extrême gauche, Olufade Adekanmi.

Togo Football : Vous êtes tellement lié à Shéyi Adebayor, on vous voit presque toujours ensemble…qu’est-ce que vous pouvez lui souhaiter pour cette CAN ?

Oloufadé Adekanmi : Marquer beaucoup de buts… Ces derniers jours, il en manque. Je sais qu’il travaille beaucoup pour pouvoir retrouver ses réflexes. Il en est conscient, et je pense qu’il faudra compter avec lui et compter sur lui pour cette CAN.

Vous savez très bien que, lorsque tout le Togo est derrière cette équipe, ça devient une autre équipe. Si les choses restent telles, non seulement l’équipe va faire mal, mais aussi, Shéyi Adebayor va briller. Il pourrait, comme il le rêve, être le meilleur buteur de la compétition. Et on va revenir ici avec une énorme surprise.

Vous connaissez l’histoire de la Zambie qui a arraché le trophée au Gabon en 2011. Il y a aussi celle du Burkina-Faso qui a atteint la finale en 2013 en Afrique du Sud… Tout ceci voudrait dire que, nous-aussi Togolais, avons notre chance.

Togo Football : Votre mot de fin, Oloufadé Adékanmi.

Oloufadé Adékanmi : Juste souhaiter une bonne chance aux Éperviers pour la CAN, et me le souhaiter aussi. J’encourage et demande aux Semons de continuer à nous supporter, de continuer à nous aider à réaliser notre objectif. A vous, je dis merci pour cet entretien.

Related Posts

Mathieu-Dossevi-Standard-Liège
Matthieu Dossevi et Éperviers du Togo, objectifs : plaisir et victoires
Éperviers-de-Claude-Le-Roy
De quel malheur le sélectionneur Claude Le Roy est-il le nom pour les Éperviers et le Togo ?
Éperviers-vs-Eagles-à-Paris-le-1er-juin-2017
Les Éperviers à Paris, c’est du leurre ! Le Nigeria écrase le Togo (3-0). La Vision 2019, c’est du pipeau

Laisser un commentaire

ÉQUIPES
%d blogueurs aiment cette page :