Matthieu Dossevi et Éperviers du Togo, objectifs : plaisir et victoires

Retrouver du plaisir et le chemin des victoires. Voilà les objectifs que poursuivent le milieu offensif international togolais, Matthieu Dossevi et les Éperviers à Agadir lors du stage de la sélection A du Togo. L’amour de Matthieu pour la sélection A du Togo ne fait aucun doute. Pourtant, depuis la phase finale de la CAN 2017 au Gabon, c’est la première convocation à laquelle répond le milieu offensif international. Officiellement il était absent des regroupements des Éperviers pour cause de blessure. Cependant, beaucoup d’observateurs togolais pensent que Matthieu Dossevi avait boudé la sélection. Il aurait pris ses distances momentanément parce que la méthode de gestion du groupe et des matches du sélectionneur Claude Le Roy ne lui plaisait pas.

Retrouver plaisir et victoires

Matthieu-Dossevi

Matthieu Dossevi félicité par ses coéquipiers après avoir marqué un but en sélection. Le milieu offensif du Standard de Liège est aujourd’hui indispensable aux Éperviers. Le Togo peut améliorer l’efficacité de son jeu et gagner ses matches grâce à son talent.

Apparemment, le sélectionneur aurait convaincu le milieu offensif qu’il lui ferait prendre du plaisir en sélection. Aucun contentieux n’existerait donc plus entre Matthieu Dossevi et Claude Le Roy, si contentieux il y avait. Les déclarations du milieu offensif du Standard de Liège à la presse à Agadir le laissent penser : « Ça fait plaisir de retrouver le groupe. Il y a de nouvelles têtes qui sont là. Ça fait plaisir qu’il y a du renouveau. Ça se met petit à petit en place. Chacun va prendre ses marques et j’espère qu’on va faire un bon séjour ici. »

Claude Le Roy aurait-il décidé vraiment enfin de changer de méthode ? Nous en doutons. A entendre ses propos, Matthieu Dossevi n’en est pas non plus totalement convaincu. Cependant, il est heureux parce qu’il a constaté du renouveau dans le groupe des Éperviers : « Ça fait plaisir qu’il y a du renouveau » a-t-il déclaré.

Manifestement, si on fait foi à ses déclarations à Agadir, le milieu offensif du Standard de Liège était de ceux qui réclamaient du renouveau, autrement dit deux choses : primo, la présence en sélection de joueurs talentueux capables de permettre au Togo d’être performant au haut niveau continental ; et deuxio, une méthode nouvelle de gestion du groupe. L’international togolais est donc heureux de constater que le renouveau recherché est présent à Agadir.

Ceci dit, Matthieu Dossevi n’est pas dupe. Il est bien conscient qu’un groupe renouvelé et une nouvelle méthode de gestion de l’équipe ne suffisent pas pour recommencer à gagner. Pour que les Éperviers se classent de nouveau parmi les meilleures nations de football d’Afrique et du monde, tout dépendra du sélectionneur, de ses priorités, de sa communication avec le groupe et sa capacité à motiver les joueurs.

Quels sont les objectifs réels de Claude Le Roy ?

Les matches tests comme ceux que vont disputer les Éperviers le jeudi 31 août et le lundi 4 septembre lors de ce regroupement sont importants pour asseoir les automatismes, affiner la possession du ballon et l’efficacité de la sélection dans tous les secteurs du jeu. C’est dans ce sens que Matthieu Dossevi a parlé de ce qu’il lui semble prioritaire lors de ce stage à Agadir : « Je ne connais pas trop les deux équipes, le Niger et le Malawi, mais je pense qu’on va se focaliser sur nous et essayer de peaufiner des automatismes, commencer aussi à avoir quelques joueurs qui sont encore nouveaux, intégrer les nouveaux et essayer d’être le plus performant possible, en vue des qualifications qui sont en mars et se servir de chaque match pour se bonifier ».

Le milieu offensif international togolais sait de quoi il parle. Il sait que réussir cela dépend des séances de travail qu’organise le sélectionneur. Si les séances d’entraînement vont dans le sens qu’il souhaite, nul doute que Matthieu Dossevi sera pleinement heureux de nouveau au sein des Éperviers.

  • RACINE BOIS ok bis

Related Posts

Éperviers-de-Claude-Le-Roy
De quel malheur le sélectionneur Claude Le Roy est-il le nom pour les Éperviers et le Togo ?
Éperviers-vs-Eagles-à-Paris-le-1er-juin-2017
Les Éperviers à Paris, c’est du leurre ! Le Nigeria écrase le Togo (3-0). La Vision 2019, c’est du pipeau
Groupe-des-Éperviers-en-Égype-du-21-au-29-mars-2017
Le casting des Éperviers pour le match contre les Fennecs fait polémique

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :