Les entraîneurs du Togo enterrent la hache de guerre et élisent Sebabi Gnéni à leur tête

L’Association des Entraîneurs de Football du Togo (AEFT), après moult reports, a tenu finalement son congrès statutaire et électif. C’était ce mercredi 31 mai 2017 à Lomé, dans une atmosphère délétère. Deux courants de pensées s’affrontaient. D’un côté, les vieux briscards, notamment TCHANILE Bana, ABRAW Samer, ABALOUTOU Esso, AYIVI Ekouevi. Et de l’autre, de jeunes visionnaires, notamment Mme DEKUA Mawussé, MM. GNENI Sebabi, ADAM Fazazi, OUADJA Lantame, DOTE Franck, AGORO Tchakodomou, AGBETROBOU Delali. A la tête des premiers trône ABRAW Samer. Leur liste est Gagnons ensemble. Les seconds ont pour chef de file de la liste Nouvelle Vision, GNENI Sebabi. Ces derniers sont décidés à changer radicalement la vie et les conditions de travail des entraîneurs togolais.

Les entraîneurs ont fait preuve de responsabilité

En dehors du clivage et de la bipolarisation connus entre les doyens et la jeune génération, les matches truqués de la dernière journée marquant la fin des différents championnats ont renforcé le climat de méfiance qui prévalait entre les deux blocs.

C’est donc grâce à la maestria de la Direction Technique Nationale que les échanges ont été facilités entre les uns et les autres. Les débats ont pu être dépassionnés et le congrès est allé à son terme. La liste « Nouvelle Vision » de la jeune génération a remporté les élections. Le nouveau bureau exécutif élu pour quatre (4) ans est présidé par GNENI Sébabi. Il a un mandat de quatre ans, renouvelable.

TOGO FOOTBALL souhaite bon vent au nouveau bureau exécutif et l’invite à la prudence et à beaucoup de sagesse pour mener à bon port son programme de renouveau du football au Togo.

  • RACINE BOIS ok bis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :