CHAN KENYA 2018 – Face à une conspiration manifeste, les Éperviers du Togo gardent espoir

Il y a de ces défaites ou échecs logiques et évidents sur le terrain qui vous forcent à vous incliner par respect devant l’adversaire. Son talent et sa force, dans ce cas de figure, parlent pour lui. En revanche, il y a de ces défaites forcées et imposées qui font mal et portent d’ailleurs atteinte à l’esprit et à l’éthique du jeu, parce que touchant à ses valeurs les plus cardinales. Une conspiration qui ne dit pas son nom. C’est le cas de ce match Benin vs Togo éliminatoire du CHAN KENYA 2018 joué ce dimanche 23 juillet 2017 au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou au Bénin.

Les Éperviers (rouge) en confiance

Les Éperviers (rouge) en confiance en deuxième période du match Bénin vs Togo face à des Écureuils en pleine doute.

Le football africain n’a pas besoin d’arbitres incompétents et véreux

Comme lors de la manche aller disputée le 16 juillet 2017 à Lomé au stade de Kégué, sous les ordres partiaux de l’arbitre nigérien, Abdoulaye Rhissa Almustapha, le résultat de cette rencontre retour, en terre béninoise, a été également influencée par les décisions partiales des officiels.

La sélection du Bénin, dans le jeu, s’est montré valeureuse, entreprenante et courageuse. Dominatrice en première période, l’équipe des Écureuils n’ont pas pu cependant prendre l’avantage sur le Togo. L’intelligence de jeu des Éperviers, leur maîtrise tactique et leur force mentale ont séduit les observateurs. Cette sélection du Togo est une très grande équipe en devenir. Elle en a apporté la preuve à Cotonou, surtout après l’ouverture béninoise du score à la 53’ par Aboki Warris.

La réaction togolaise a été très vive. Les Éperviers dominèrent alors totalement la partie mais sans grande réussite devant les buts. Freinée et découragée il est vrai, au-delà de toute considération, par la défense béninoise, l’Équipe du Togo se heurta aussi à des décisions controversées de l’arbitre ghanéen William Selorm AGBOVI. Mais Séwonou Koidjo, déjà buteur lors du match aller, sonna la révolte. Grâce à un exploit individuel à la 73’, il remit les pendules à l’heure en égalisant d’un puissant tir du gauche.

Une conspiration manifeste contre les Éperviers du Togo

Le résultat reste inchangé au terme du temps réglementaire de la partie. Alors vient le moment fatidique des tirs au but. Écureuils et Éperviers n’arrivent pas à se départager. Après le cinquième tir au but béninois, les deux formations sont à trois tirs réussis partout. Le cinquième tir au but des Togolais devient donc décisif. Ouro Sama Hakim du Togo s’avance et tire. La balle heurte le bas de la barre transversale, rebondit au-delà de la ligne du but, à l’intérieur des filets, frappe de nouveau la barre transversale et sort. L’arbitre assistant, chargé de surveiller la ligne de but, valide le but et en informe l’arbitre du match, William Selorm AGBOVI.

À l’instar de son compatriote ghanéen Joseph Lamptey suspendu à vie par la FIFA pour des pratiques similaires, William Selorm Agbovi invalide le but malgré la pertinente insistance de son assistant, placé sur la ligne de but et donc à même de mieux apprécier l’action. Au final le Togo perd face au Bénin.

Cependant la FTF s’ouvre une porte au plan des réclamations, aussi bien à l’aller qu’au retour, pour un éventuel recours victorieux contre les forces conspiratrices. Primo, au plan administratif, un des joueurs béninois n’a pas fourni tous les documents requis par les règlements de la compétition. Secundo, une réclamation est introduite par la FTF au sujet de cette scandaleuse décision arbitrale. Les futures heures nous édifieront.

  • RACINE BOIS ok bis

Related Posts

Le-Bénin-a-posé-des-problèmes-graves-au-Togo
CHAN Kenya 2018 – Les raisons cachées de l’élimination des Éperviers par les Écureuils
Sewonou-KOIDJO-face-au-mur-défensif-béninois
CHAN KENYA 2018 – BENIN vs TOGO, le match de la rédemption pour les Éperviers
Togo-vs-Bénin
CHAN 2018 – TOGO vs BÉNIN (1-1) : Pour quelle sélection sonne le glas ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :