ASCK vs Espoir FC, un choc de titans, une finale explosive et spectaculaire de la D2

Une opposition de titans, voilà l’apothéose de la Deuxième Division. L’affiche de la finale de la Deuxième Division (D2), saison 2016-2017, ce samedi 27 mai à 15 heures au stade JCA d’Agoenyivé est un choc de titans. Le face à face, ASCK de Kara vs Espoir FC de Zio est une finale explosive. Cette rencontre de troisième dimension oppose le champion de la Zone Nord au champion de la Zone Sud, deux équipes spectaculaires.

Quand des titans s’opposent…

Allégresse-des-joueurs-Espoir-FC

Allégresse des joueurs Espoir FC au coup de sifflet final synonyme de montée en D1. Espoir FC est un des titans de la finale de cet après-midi. Mais tout comme Espoir FC, ASCK peut aussi prétendre gagner le titre.

ASCK vs Espoir FC est une opposition de titans. Elle sera donc explosive. En outre, le match a des allures d’une rencontre de Première Division. En effet, les finalistes, en remportant le championnat de leur zone respective ont acquis le droit de jouer en Première Division la saison prochaine. Le titre se présente aussi, par conséquent, comme une cerise sur un gâteau.

ASCK-KARA

ASCK de Kara. Accroupis, de gauche à droite : Yerima Youssif (Gardien), Kpegouni Nazif, Eferiwa Raganindak, Yerima Marwane, Ouro Nimini Arissou. Debout, de gauche à droite : Esso Inou Tetou, Nane Richard, Biladama Mouftaou, Attroh Naroko, Awi Toï (cap) et Ouro Nimini Nazif.

A l’issu d’un marathon de 450 matches disputés, la Deuxième Division va livrer son verdict final ce soir. ASCK vs Espoir FC, c’est l’apothéose d’une saison faite de joie et de colère, de convivialité et de violence, et de décisions encensées ou polémiques des arbitres dans les stades du Togo, du Nord au Sud.

Elles étaient 22, les équipes lancées à la quête de l’accession en Première Division et du titre de champion de Deuxième Division. Elles ont joué un total de 450 matches. Au terme de la course, des sentiments de satisfaction, d’amertume ou de déception s’observent dans les équipes. Le ressenti résulte du rang final occupé et si celui-ci est conforme ou pas aux objectifs fixés en début de saison. C’est donc l’heure du bilan dans chaque club.

Le bilan sommaire zone par zone

Le bilan, zone par zone, livre un verdict impitoyable pour certains clubs légendaires. ASFOSA (Association Sportive de la Forêt Sacrée), DOUMBE de Mango sont parmi les reléguées. D’autres encore qui étaient favoris ont évité de justesse la relégation. C’est le cas de clubs comme Okiti FC de Badou, Etoile Filante de Lomé, Ifodje FC d’Atakpamé, Gbohloe Su d’Aneho, Sara Sports de Bafilo et TAC (Tchaoudjo Athlétique Club) de Sokodé.

Ce sont pourtant des clubs aux potentialités énormes qui auraient pu prétendre à de meilleurs résultats dans la compétition. Mais à l’arrivée, leur mauvaise organisation interne, leur structure insuffisante de gestion et les carences de leurs dirigeants en termes de vision et de projets à long terme leur ont porté préjudices.

Bilan Zone Sud
Entente-2-de-Lomé,-vice-championne

Entente 2 de Lomé, vice-championne de la Zone Sud de la D2. A part la déception d’avoir échoué si près de l’accession, l’équipe a montré de réel progrès dans le jeu et ses individualités sont remarquables.

Dans la Zone Sud, Espoir FC est le club champion. Entente 2 de Lomé est seconde. L’équipe n’a pas pu donc accéder à la Première Division. La déception d’avoir manqué de si peu la montée est là. Mais en début de saison, personne n’aurait misé un sous sur une si bonne saison des Jaunes de Kodjoviakopé-Nyekonakpoe, tant le club était mal en point. La saison a été donc satisfaisante.

Au menu des déceptions, on notera également ABOU OSSE. Le club d’Anié a été renvoyé en Division Régionale par de lourdes sanctions disciplinaires pour cause de violences délibérées dans son stade. Enfin, il faut souligner la saison calamiteuse des Hirondelles de Kouvé. Ses ambitions déclarées en début de saison était l’accession en Première Division. C’était audacieux de la part d’un club qui venait de monter en Deuxième Division.

Bilan Zone Nord

Dans la Zone Nord, ASCK de Kara est championne. Mais Odalou FC a agréablement surpris. On notera aussi la renaissance de Tchaoudjo Athlétique Club (TAC). Le club a su résoudre ses contradictions internes et cela s’est traduit sur le terrain. La saison prochaine, TAC serait un candidat sérieux pour l’accession si l’excellent travail abattu continue. On ne peut pas oublier de citer Sara Sports de Bafilo qui revient fort et AS Binah qui a pris place parmi les meilleures équipes de sa Zone.

Même si on n’attendait pas des équipes comme AS Binah ou Agouwa, on peut saluer leurs performances. Elles ont fait montre de leur volonté de soulever les montagnes et ont été de grands compétiteurs. Elles ont ainsi pu se maintenir en Deuxième Division. C’était leur objectif affiché. On peut les compter parmi les satisfactions.

Les déceptions dans la Zone Nord sont Tigre Noir de Cinkassé et surtout Kakadl FC de Defale. Ces deux formations peuvent prétendre à un avenir brillant si et seulement si elles font une autocritique sans complaisance.

Article rédigé avec la collaboration de Agbeko AGBOKLOU et de Sena Kagnon

  • RACINE BOIS ok bis

Related Posts

Espoir-FC-de-Zio,-champion-de-la-Deuxième-Division
Espoir FC de Zio, super champion de la D2. Un grand club vient de naître
espoir-fc
Espoir FC vs Entente 2, finale à mort de la Zone Sud lors de la 22e et ultime journée
Entente-II-de-Lomé
ASCK champion de la Zone Nord, et duel à distance entre Entente 2 et Espoir FC

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :